Ursulet Léo

Léo Ursulet est historien et ma thèse de doctorat soutenue en 1994 portait sur la catastrophe de 1902. Ses travaux de recherche sur le sujet n’ont jamais cessé.

Il est l’auteur de deux premiers livres sur cette question : Le désastre de 1902 en Martinique et le roman Le bonheur l’attendait ailleurs paru en 2012.

Léo Ursulet a organisé en Martinique le grand colloque d’histoire de 2002 commémorant le centenaire de la disparition de la disparition de la ville de Saint-Pierre. Colloque qui a réuni vingt-deux intervenants. Les actes de ce colloque ont été édités en 2004 sous ma direction sous le titre :  Saint-Pierre : mythes et réalités de la cité créole disparue.

            

À côté de cela, l'auteur a tenu de nombreuses conférences et rédigé de nombreux articles sur le sujet en Martinique, en Guadeloupe et à Paris. Il a notamment écrit dans les cahiers du Patrimoine un long article sur le carnaval de Saint-Pierre.

Mais si son sujet de prédilection reste Saint-Pierre, Léo Ursulet a publié également en 2009 à l’occasion du centenaire de la création de la loge Droit et Justice, un livre d’histoire sur la franc-maçonnerie intitulé : La franc-maçonnerie aux Antilles françaises aux XVIIIè et XIXè siècles &Les cent ans de la loge Droit et Justice. Ce livre qui intéresse tous les publics nous fait découvrir la très grande implication de l’Institution maçonnique dans les grands moments de l’histoire aux Antilles, notamment son rôle éminent au cours de  l’abolition de l’esclavage ou encore dans les années d’installations des institutions laïques aux Antilles ou encore pendant les deux dernières guerres mondiales.

Son dernier livre Histoire sociale de la catastrophe de 1902, vient d’être édité par les éditions Orphie.

Léo Ursulet est actuellement en train de terminer un essai sur la vie comparée de deux importants abolitionnistes français Cyrille Bissette et Victor Schoelcher.