Boutin Raymond

Né à Pointe-à-Pitre en 1945, Raymond Boutin passe son enfance à Petit – Canal où il fréquente l’école primaire jusqu’en 1956, année de son en sixième au de Pointe-à-Pitre. Admis au Bac, il entame des études d’histoire au Centre d’Etudes Littéraires Générales logé à L’Ecole Normale de Pointe-à-Pitre. Propédeutique en poche il s’envole pour Poitiers, il y poursuit ses études jusqu’en 1970, année de son retour en Guadeloupe. Il repart à Poitiers en 1975 avec l’objectif de la reprise des études. Il y vit jusqu’en 1986, prépare les concours d’enseignement, se lance dans la recherche historique et publie sa thèse de 3ème cycle consacrée à la démographie historique Petit-Canal. Encouragé par ses professeurs il s’inscrit en thèse d’Etat avec le dessein d’analyser l’évolution de la population de la Guadeloupe entre 1848 et 1946. Ce projet le ramène en Guadeloupe où il se consacre à la recherche et à l’enseignement. Professeur au Lycée Gerville-Réache de Basse-Terre, il soutient sa thèse en 2002 à la Sorbonne. Parallèlement il fonde avec ses amis le Musée de la vie d’Antan. Actuellement, il préside La Société d’Histoire de La Guadeloupe.